Le hameau de Villerouge la Crémade

Le Hameau

Situé aux abords de la route départementale 611, ce hameau est dominé par un château ruiné, dont il ne reste qu’un mur visible. De très nombreuses pierres ont vraisemblablement été réutilisées comme dans tous les villages possédant des ruines de ce genre.

Ce hameau, ancienne paroisse dans le consulat de Fabrezan, a dépendu avec ce bourg de l’abbaye de Lagrasse.

On ignore pourquoi les documents datant du début du 16e siècle citant le lieu de VILLEROUGE avec l’appellation « la Crémado ». Peut être un gros incendie. Par contre, l’on reste sceptique sur les dires de l’écrivain Mme Josette Villefranque qui prétend que le terme « la crémado » remonte aux destructions de la guerres des Albigeois.

Les origines du nom

859 : Villa Rubia, cum ecclesia santi saturnini

1172 : Villa Rubra

1349 : Villaruben Sapanosa = Lapanosa

1426 : Villa Rubra Lapanoza

1537 : Vylha Roja la Crémada = Villa Rogia la Pannouze

1639 : Villerouge la Pannouze

La panouse = lieu où il y a du pain

Le château de Villerouge

La date de naissance du château reste vague . Sa vie aussi mystérieuse que les causes de son état. Mais ce que l’on sait est que au 12e siècle, le château est en ruines. Il ne reste qu’un mur et quelques vestiges des enceintes extérieures. Les encadrements des baies ont été en parties arrachés.